top of page

Summer body, l'arnaque estivale est de retour !

Dès le mois d’avril, les magazines féminins arborent sur leur couverture tous les programmes possibles et inimaginables pour préparer son corps pour l’été. “3kg en 1 semaine”, “une silhouette de rêve en 1 mois”, “perdre le gras du ventre avant l’été” et j’en passe. Si vouloir prendre soin de soi avant l’été est une intention louable et valable, il est important de garder à l’esprit que le corps est unique et qu’il faut le respecter mais surtout que le corps n'a pas besoin de changer pour l'été. Dans cet article, je vais vous donner plusieurs raisons de ne pas vous focaliser sur l’idéal sociétal du corps à la plage mais aussi quelques astuces pour vous sentir mieux dans votre peau et prendre soin de votre santé.


Phase 1 : Relativiser son corps


Des femmes de corpulence différentes en sous-vêtements


Chaque année c’est la même chose. Dès que le printemps pointe le bout de son nez, l’injonction du “corps parfait pour l’été” revient en force. Evidemment, on insiste sur l’apparence des femmes et beaucoup moins celle des hommes. Et chaque année, beaucoup de femmes se sentent mal dans leur peau car elles n’ont pas ce corps tant attendu à la plage. Mais je tiens à vous rappeler que dans l’expression “Summer body”, on nous parle simplement d’un “Corps pour l’été”. Les règles n’en sont pas définies.


Je peux vous assurer qu’à la plage, les gens ont autre chose à faire que de vous analyser pour voir si vous avez réussi à suivre les consignes d’un magazine pour perdre ces fameux kilos. Alors si je vous donnais quelques raisons de vous éloigner de cette injonction toxique.


Le summer body a une mauvaise influence sur notre santé mentale

En 2020, une étude Feeleat montrait que sur les personnes interrogées connaissant l’expression ”Summer Body”, 60% lui trouvaient une connotation négative et une certaine pression à obtenir ce corps parfait. Près des 3/4 indiquaient que la pression était médiatique avant l’été, plus de la moitié des interrogés avaient peur de l’image qu’ils renvoyaient et près d’un tiers du regard de leur famille.

Ces chiffres montrent à quel point cette recherche du corps parfait qu’on nous rabâche à longueur d’année, pas uniquement pour l’été, pèse sur le moral des personnes et peut affecter plus profondément la santé mentale.


Le summer body diminue notre confiance en nous

On entend depuis quelques années maintenant parler de “body positive”, ou l’acceptation de son corps tel qu’il est avec ses qualités et ses défauts. Alors pourquoi le summer body existe encore ?


Le cerveau travaille dur pour déconstruire les clichés qu’on nous a mis dans la tête et d’un coup on nous demande de perdre 5kg pour pouvoir aller à la plage. C’est contradictoire, non ? Donc, on laisse de côté les photos retouchées des magazines, on arrête de se dire qu’il y a que nous qui avons de la cellulite, les cuisses qui se touchent, des poignées d’amour… car c'est faux !


Le plus difficile est de se détacher du regard des autres, d’arrêter de se sentir juger dès qu’on croise quelqu’un. Si je vous donne tous ces conseils aujourd’hui, c’est que je suis aussi passée par là, que j’ai loupé des occasions de m’amuser ou de profiter de l’été car je me cachais. Et un jour une amie m’a dit : “Tu as l’impression que les gens te regardent, mais c’est faux. Dis toi que dans leurs têtes, ils se disent la même chose. Et puis s’ils parlent de toi, c’est que tu es intéressante et que tu vaux le coup.”


Cette phrase a fait beaucoup de chemin, mon cerveau a mis du temps à la digérer mais maintenant il l’a complètement acceptée. Résultat : je m’habille comme je veux, je vais à la plage dans le maillot que je veux et les gens ne me regardent pas plus que les autres. Et surtout, je ne les regarde plus pour savoir ce qu’ils pensent de moi. Et c’est libérateur, vraiment.


Le summer body peut amener à des troubles alimentaires

La grande promesse de ces programmes est de nous faire perdre du poids rapidement et donc d’adopter un régime particulier. Malheureusement, certains vont encore plus loin pour perdre encore plus vite et se retrouvent à se priver d’aliments essentiels à notre corps. Et d’ailleurs, l’enquête montre que les Français prennent moins de plaisir à manger avant l’été car ils culpabilisent.


Et bien sûr, ces régimes alimentaires peuvent amener des personnes à tomber dans des troubles alimentaires sévères comme l’anorexie, la boulimie ou encore l’orthorexie. Il est plus que nécessaire de prendre du recul sur tout ça afin de s’éviter de gros problèmes de santé qui pourront aller jusqu’à mettre notre vie en danger.


Soyez comme vous êtes, soyez libres !


Le summer body fait passer le mauvais message aux jeunes générations

Quel message, ce summer body fait-il passer ? Qu’il faut être mince, musclé, bronzé et épilé pour être digne d’aller sur la plage. Et les adolescents sont d’autant plus sensibles à cette recherche du corps parfait afin de rentrer dans le moule, ne pas subir de moqueries, se faire accepter…


Et c’est à nous de leur permettre d’avoir confiance en eux, de leur apprendre que l’apparence ne les définit pas, qu’aucun corps ne doit subir de moqueries. En les aidant à s’apprécier tel qu’ils sont, ils s’accepteront d’autant plus en tant qu’adultes et pourront sortir de ce cercle vicieux de l’apparence et du regard et jugement des autres.


Finalement, le summer body est encore une invention toxique de notre société et de l’industrie du régime. Car le seul secret pour être canon dans un maillot de bain, c’est d’en enfiler un !!!


Phase 2 : Prendre de bonnes habitudes


Une femme sur la plage en maillot de bain


Maintenant qu’on a fait le tour des raisons de ne pas s’attarder sur le corps parfait, je voulais vous donner quelques conseils pour simplement prendre soin de soi et se sentir bien dans sa peau pour l’été. Car on a aussi le droit de profiter de l’arrivée de l’été pour faire du bien à son corps et prendre de bonnes habitudes de vie que l’on continuera à la rentrée et tout le reste de l’année.


Mangez équilibré

C’est LA base de la santé, manger sain et équilibré. En plus, l’été est propice à se lancer car le choix de fruits et légumes est bien plus large qu’en hiver. Si vous avez un jardin, c’est encore mieux car vous pouvez congeler quelques portions pour en profiter toute l’année.


Pour toujours garder une assiette équilibrée, rien de plus simple : protéine, féculents et légumes à chaque repas. La cuisine méditerranéenne est top pour composer des salades vous fournissant tous ces éléments et en vous régalant. Surtout, ne supprimez pas les féculents. Ils ont souvent mauvaise publicité mais ils sont essentiels au fonctionnement du corps. Pour le goûter, plutôt que le paquet de gâteaux, misez sur la salade de fruits fraiche pour vous sustenter (oui je voulais placer ce mot ! 😂) et vous calez jusqu’au soir.


Bien sûr, qui dit été, dit aussi apéro et barbecue ! Ne culpabilisez pas et profitez-en avec modération. Pourquoi pas essayez de limiter les gâteaux apéros avec des petites bouchées faites maison ou des bâtonnets de légumes. Et rajouter quelques légumes sur la grille du barbecue et hop, tout de suite, on se sent beaucoup mieux d’avoir ajouté quelques légumes à son repas sans se priver d’un moment convivial.


Hydratez-vous

L’été, il est primordial de boire de l’eau pour ne pas se déshydrater avec la chaleur. Il est recommandé de boire minimum 1,5L d’eau par jour (à ajuster en fonction de votre activité). Boire est essentiel pour le fonctionnement du cerveau, l’élimination des déchets de l’organisme. Cela permet également de limiter les fringales. Privilégiez l’eau plate et n’hésitez pas à rajouter quelques rondelles de citrons ou de concombres.


Bougez au quotidien

Il est recommandé de bouger 30 minutes chaque jour pour rester en bonne santé. Que ce soit pour aller au pain à pied, jouer avec les enfants dans le jardin, jardiner, faire le ménage, monter 10 étages, avoir un métier très physique, tant que vous bougez, votre corps se sent bien.


Souvent les activités collectives s’arrêtent durant l’été et pendant deux mois, nos soirées ne sont plus rythmées par le cours de Pilates ou de fitness ou autres qui nous font tant de bien au corps et au moral. Eh bien, c’est le moment de profiter des sports en extérieur. Une sortie à vélo, un running matinal ou encore quelques longueurs rafraichissantes en piscine, explorez de nouvelles sensations, de nouvelles disciplines et embarquez toute la famille avec vous pour partager un bon moment ensemble.


Une fois, ces nouvelles habitudes acquises, il sera bien plus facile de les conserver tout au long de l’année, pour éviter de prendre du poids et se sentir belle au quotidien !


En conclusion, mon summer body j’en fais quoi ?


Si vous avez tout lu, la réponse est “rien”. On ne se focalise pas sur un chiffre de la balance ou un tour de taille en centimètre. On accepte son corps, on oublie le regard des autres et on profite de son été comme on en a envie. Et bien sûr, on remplace l’expression par “Happy body” ! Car oui votre corps doit être heureux, il vous permet de faire tout ce que vous voulez au quotidien et vous devez prendre le temps de le remercier de tout ça.


Il est important de continuer à prendre soin de soi pendant l’été mais différemment. On mange équilibré, on profite des bons repas entre amis sans culpabiliser, on bouge en famille et on teste plein de nouvelles activités afin de se créer des souvenirs et de recharger les batteries pour la rentrée.



Et vous, quel est votre relation avec votre “Happy body” ?



Moi qui fait du sport et descriptif de l'article


Crédits photos : Pixabay, Eric Favre, Fanny Fit

49 vues0 commentaire

Comments


bottom of page